Fin de l’hiver : vive l’été

Une nouvelle période commence le 4 avril prochain. Donc, à vos stylos et vos chéquiers pour signer les contrats semestriels. Vous trouverez ces contrats dans la rubrique Producteur ci dessus.

Posted in Infos, Les rendez-vous, Non classé | Leave a comment

Gâteau Invisible

Je crois que j’ai pas mis assez de pommes ^_^
  • 75 g de farine
  • 2 œufs
  • 10 cl de lait
  • 1 sachet de levure
  • 50 g de sucre
  • 10 g de sucre vanillé
  • 8 – 10 pommes
  • 1 pincée de sel

Éplucher (pépins tout ça) et couper en fines lamelles les pommes.

Dans un saladier battez les œufs avec les sucres et le sel pour que ça mousse.

Ajoutez progressivement farine et levure et le lait. Le mélange doit être assez liquide.

Mélangez les lamelles de pommes au mélange.

Beurrez un plat, versez le mélange, laissez cuire 35 min à 200°.

hum c’est bon
Servez avec un caramel beurre salé c’est encore meilleur.

Posted in Les recettes | Tagged , | Leave a comment

Bonnes fêtes de fin d’année

Joyeux Noël et Bonne Année

Nous vous souhaitons tous nos vœux de bonheur et de santé pour l’année à venir et espérons que vous passez de bonnes fêtes en famille et entre ami.

Rappel : l’amap n’aura pas lieu ce jeudi 27 décembre, on se retrouve la semaine prochaine le jeudi 3 janvier aux horaires habituelles.

Posted in Non classé | Leave a comment

Message du producteur de miel.

Chers adhérents,

L’année catastrophique s’achèvera bientôt, et je peux donc en tirer un premier bilan. A la sortie de l’hiver, j’avais perdu 70 % de mes colonies.

Plusieurs choix s’offraient à moi:

– Rester sur ce constat d’échec en arrêtant mon activité apicole : çela m’a titillé quelques temps, mais ça ne me convenait pas vraiment de rester sur un tel échec.

– Racheter des essaims à des producteurs d’essaims. J’aurais alors mis à mal tout le système que j’ai développé depuis longtemps, à savoir de n’utiliser que de la cire d’opercule (exempte en principe de toute pollution), de ne pas abreuver mes abeilles de sirop artificiel (qu’on retrouve trop souvent dans le miel), de n’élever que l’abeille locale, justement peu nécessiteuse d’aliment artificiel (et en phase avec le climat et la flore locale), de ne traiter mes colonies contre le varroas qu’avec des produits ou des pratiques autorisés en bio et sans résidu dans la cire ou le miel.

– Produire moi-même les essaims et reines nécessaires au repeuplement de mes ruches.

J’ai choisi la troisième solution, sachant qu’elle aurait un impact direct sur la production de miel. En effet, pour produire des essaims en quantité, il faut diviser les colonies, et donc supprimer la possibilité de récolter un surplus de miel produit par des ruches très peuplées.

J’ai donc réussi à refaire le cheptel en grande partie, mais j’ai produit peu de miel, car seules quelques ruches ont été réservées à cet effet.

J’ai donc à vous proposer du miel de fleurs, excellent comme d’habitude, et du miel de forêt, car la production de nectar de châtaignier n’a pas été au rendez-vous et les abeilles en début d’été ont rapporté du miellat, qui donne un miel foncé et très riche en oligo-éléments.

J’ai récolté également un peu de propolis sur ces quelques ruches de production.

J’ai laissé tomber la livraison dans les quelques commerces que j’approvisionnais en miel, pour consacrer ma production aux clients directs comme ceux de l’AMAP.

Étant donné le faible volume, je ne peux m’engager sur plusieurs livraisons et préfère voir au coup par coup ce qu’il me restera.

Je ne peux donc pour l’instant proposer qu’une livraison et on verra en fonction de ce qui est commandé si je peux en proposer une autre.

L’année apicole a été moralement difficile, et votre soutien est précieux!

Jean-Marc NAILLON

Posted in Infos | Leave a comment

Et toujours les fraises du Périgord

Joseph Nolin, producteur en bio (ECOCERT) au GAEC des Délices, nous livre les fruits rouges, essentiellement des fraises de sa production. On raconte qu’elles sont tellement bonnes que même le président est venu les goûter.

Fraises et Mures du GAEC des Délices

Posted in Infos | Commentaires fermés sur Et toujours les fraises du Périgord

Que se passe-t-il à la ferme des Charmes ?

Un petit tour chez Jules Charmoy en juin dernier m’a permis de découvrir de grosses transformations dans son exploitation :

Qu’est-ce que c’est ?

Un nouveau batiment ?

Et ce truc rond au fond c’est quoi ?

Oui, d’importante transformations ont lieu à la ferme des Charmes. 2 projets voient le jour :

  • tout d’abord un séchoir pour le fourrage qui permettra une meilleur aération et une meilleur conservation, le fourrage sera plus nourrissant pour les bêtes et l’alimentation nécessitera moins de céréales. De plus le séchoir pourra accueillir d’autres productions (comme du bois) pour proposer un service de séchage.
  • le méthaniseur est la grosse structure ronde au fond, et la petite maison un local technique associé. Le méthaniseur va recevoir le lisier des vaches (mais pas seulement) pour transformer le tout en … méthane par décomposition. Le fond de la cuve se liquéfie et devient lui-même un bon engrais. Neuf exploitations collaborent à fournir la matière première au méthaniseur. Le gaz produits permettra d’alimenter le réseau, de chauffer ou de faire rouler les engins agricoles.

Les vaches sont en pleine forme et les veaux grossissent !

Meuh !


Qu’est-ce qu’il me veut celui-là ?


MEUH !


A l’ombre du hangar

Posted in Infos | Leave a comment

Quelques produits de notre AMAP

On peut y trouver des paniers de légumes de Françoise, mais pas seulement !

Françoise vous propose en ce moment des plants de tomate

Du fromage de chèvres (prochaine distribution cette semaine)

Fabrice Fort notre producteur et la nouvelle coordinatrice Edith

Du bon pain

existe aussi en moulé

Des fromages de vaches

en tomme

ou frais pour des plaisirs gourmants

Posted in Infos | Leave a comment

Lentilles aux épinards à l’indienne

Cliquer sur l’image pour zoomer

Posted in Les recettes | Tagged | Leave a comment

Lentilles aux épinards

Cliquer sur l’image pour zoomer

Posted in Les recettes | Tagged | Leave a comment

Gratin de blettes au quinoa

Pour 4 personnes : 200g de quinoa, 800g de côtes de blettes, 2c. à soupe de farine, 2 gousses d’ail, 20cl de lait, 2 c.à soupe de chapelure, noix de muscade.

Faire cuire le quinoa à l’eau salée, égoutter et réserver.
Laver les blettes et les couper en petits tronçons, les ébouillanter 2 à 3 mn dans une casserole d’eau salée, les égoutter.
Dans une sauteuse verser un filet d’huile d’olive et faire revenir les blettes pendant 10 mn en remuant, ajouter la muscade et l’ail haché (en fin de cuisson pour qu’il ne brûle pas). Saupoudrer de farine, remuer et verser petit à petit le lait sans cesser de mélanger. Laisser épaissir quelques minutes.
Beurrer un plat à gratin, étaler le quinoa au fond et disposer les blettes dessus. Parsemer de chapelure et enfourner 20 mn (la recette ne précise pas la température du four, j’ai mis 180°).

Recette prise sur internet, faite avec les 3 bottes de blettes du dernier panier, de la farine de lentilles (un fond à finir !) et du bouillon de pot au feu (fait avec le bœuf des Charmes bien sûr) au lieu du lait, quelques épices dans l’eau de cuisson du quinoa, et du gruyère mélangé à du parmesan à la place de la chapelure (en rupture) : très agréable. Je pense qu’avec du chèvre ça marche aussi !

Posted in Les recettes | Tagged , | Leave a comment